Construit en 1985, l’Institut Français de Guinée Equatoriale (IFGE) est l’outil principal de la coopération culturelle franco-équato-guinéenne. L’architecture bioclimatique de l’IFGE est parfaitement insérée dans le tissu urbain de la ville de Malabo.

Les missions principales de l’IFGE sont les suivantes :

  • Promouvoir la langue et la culture française.
    La Guinée Équatoriale, pays hispanophone, a choisi le français comme deuxième langue officielle, et fait partie de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Elle considère que l’enseignement de la langue française constitue un axe essentiel de développement.
    Cet enseignement est au cœur des activités du centre de langue de l’IFGE qui accueille chaque année près de 1000 élèves au sein de ses cours de français langue étrangère (FLE).
    L’IFGE propose également des cours de français sur objectif spécifique (FOS) à destination des professionnels qui visent un développement au sein des pays francophones de la CEMAC.
    Les deux bibliothèques mettent à disposition des milliers d’ouvrages à destination du public jeune et adulte et propose un espace de travail connecté ainsi que de nombreuses revues et journaux.
  • Mettre en place des projets avec les institutions culturelles nationales pour un public local.
    L’IFGE remplit ses missions d’animation culturelle et de soutien à la scène artistique locale à travers la programmation régulière d’expositions, de films et de documentaires, de concerts, de spectacles de danse et de théâtre, sans oublier les arts du cirque et de la rue. L’IFGE travail en synergie avec le centre culturel Equato-Guinéen et le centre culturel Espagnol à Malabo et sur le continent à Bata
    Notre ambition est de mettre en place une programmation numérique forte en réponse à la demande du public jeune.
  • Encourager la création artistique nationale et développer les échanges internationaux.
    La programmation de l’Institut Français se veut pluridisciplinaire et repose sur une dynamique qui favorise les rencontres entre les scènes artistiques locales et internationales.
    L’IFGE apporte également son soutien et son expertise à la création artistique et à la structuration de la scène artistique équato-guinéenne, avec une attention constante portée à l’émergence de nouveaux talents.
    De nombreux artistes reconnus fréquentent l’IFGE avec fidélité depuis plus de 30 ans et participent aux ateliers structurants dispensés par des artistes internationaux tels que Serge Aimé Coulibaly, Eric Massé ou encore Eva Doumbia. A titre d’exemple, la production théâtrale et musicale, « Mujer Vertical » qui  voyage en 2017  jusqu’en Colombie et en France.
  • Favoriser le dialogue des cultures à travers des temps forts.
    L’IFGE propose régulièrement des productions internationales avec le soutien du programme « Afrique et Caraïbes en créations » de l’Institut Français de Paris, dans les domaines du cinéma, de la danse du théâtre et de la musique.

 

Devenu au fils des ans une scène de référence au sein du paysage culturel Equato-Guinéen, l’IFGE produit les plus grands et découvre les nouveaux talents. Pour de nombreux artistes mais également pour les Malabéens, l’IFGE est devenue  «la maison» et nous en sommes très heureux.