de Jean-Pierre Bekolo
durée: 93′
Cameroun 2005

C’est parce qu’elle brigue un marché public que Majolie couche avec le SGCC (Secrétaire Général du Cabinet Civil). Mais l’homme âgé meurt à la suite d’une partie de sexe acrobatique. Le plan de Majolie tombe à l’eau. Il y a un cadavre, il faut s’en débarrasser. Agir, c’est tout ce qui compte, peu importe si on n’est pas une professionnelle. Pour Majolie et Chouchou, qui ont pour seules armes leur corps et leur bouche, les improvisations sont porteuses d’espoir…

JEUDI 28 JANVIER – 19H