femme_blanche_07b9592_20140606_gft2014_solodancecontest__marion-alzieu-resized-800x500Le 10 décembre 2016 à 20h, la pièce de la compagnie Ma’ interprétée par Marion Alzieu « Ceci n’est pas une femme blanche » a été présentée au public de Malabo. Marion Alzieu qui avait déjà animé un atelier en mai 2016 à destination des danseurs professionnels de Malabo, était de nouveau dans la capitale Équato-guinéenne. C’était à l’occasion de la présentation de son solo. Nous avons ainsi eu le plaisir de l’accueillir à son retour de la triennale « Danse l’Afrique Danse » qui se tenait à Ouagadougou en fin novembre 2016.

« Ceci n’est pas une femme blanche », est sa deuxième pièce en tant que chorégraphe et lui a déjà permit de remporter plusieurs distinctions.

Il était question de démontrer comment « L’identité nous est donnée malgré nous, dès la naissance et, peu à peu, nous revient. Ainsi on devient « je » pour façonner cette identité, la détourner, la détruire ou simplement l’accepter. Mais avons-nous réellement le pouvoir de choisir ? … Si l’on revenait à la nature même, à l’essence, nous sommes juste chair et muscles… et puis de qui dépendons nous ? » des pistes de réflexion à explorer.

« Ceci n’est pas une femme blanche » est une pièce qui a été créée en 2014 avec à la musique Michael Avron.
L’entrée était libre. La page web de la compagnie www.compagniema.com